Le smartphone révolutionne le comportement d’achat

Comportement ROPO - XL Soft

 

Intéressant : selon l’étude de DigitasLBI (*), pour 10% des Français qui préparent leurs achats, le point de vente n’est que la quatrième source d’informations.

 

Un nouveau type de client émerge : le client ROPO

 

Tout en préférant acheter en magasin certains consommateurs utilisent de plus en plus internet pour préparer leur shopping. On les appelle les consommateurs ROPO : Research Online Purchase Offline ( recherche en ligne et achat en magasin ).

Ils utilisent les ressources qui sont à leur disposition sur la toile pour préparer leurs achats : le site du détaillant, le portail de la marque et les comparateurs de prix.

Quelles sont les motivations du client ROPO ?

 

  • Le client souhaite voir et toucher l’objet
  • Le client souhaite ne pas attendre de délai de livraison
  • Le client souhaite ne pas payer de frais de livraison
  • Le client ne souhaite pas faire part au commerçant de données personnelles le concernant
  • Le client préfère un SAV en direct

 

Le smartphone, nouveau compagnon d’achat ?

 

Les habitudes des consommateurs évoluent : ils sont de plus en plus « multi-devices » et commencent à utiliser le smartphone pour préparer leurs achats. 75% l’utilisent en magasin pour faciliter leur shopping et comparer les produits. Ainsi le prix est un facteur important dans la décision d’achat en magasin.

Par ailleurs 54% des français souhaitent avoir à leur disposition des tablettes pour améliorer leur parcours d’achat. Le point de vente se digitalise peu à peu.
Les medias sociaux influent également sur l’acte d’achat.
Les français qui suivent les marques sur les réseaux leur sont plus fidèles. Ici aussi le facteur prix est important car certains consommateurs avouent les suivre pour avoir des coupons de réduction!

Les  avis postés par les clients sur les réseaux sociaux ont également une forte importance dans les décisions d’achat. Et ceci est un phénomène grandissant.

 

Le M-Commerce nouveau Graal ?

Avec à ce jour, 30 millions de mobinautes en France certains prédisent que 2015 sera l’année du M-commerce.

Le M-commerce ou commerce mobile, correspond à l’utilisation de technologies sans fil.

Il regroupe l’ensemble des applications commerciales liées aux terminaux mobiles et effectuées le plus souvent en situation de mobilité. Le M-commerce ne se limite pas aux smartphones mais aussi aux tablettes tactiles et PDA. Ainsi une réservation d’un billet de cinéma ou de train à partir d’un téléphone mobile est un acte de M-commerce.

 

Vers le cross-canal

Le magasin physique a toujours sa place et garde nettement la préférence des acheteurs. C’est une bonne nouvelle.
Elle de doit pas nous dispenser de toujours réfléchir aux incontournables : agencement, positionnement prix, stock et service.
Les canaux de vente se multiplient. Ils ne doivent plus être en concurrence mais aller ensemble vers un objectif commun. Le multi-canal cède la place au cross-canal.
L’utilisation par les clients de leurs propres smartphones ou tablettes en dehors du magasin ou sur la surface de vente a beaucoup d’avenir.

XL Soft travaille déjà sur ces nouveaux besoins alors n’hésitez pas à nous contacter pour déterminer comment compléter votre solution XL POS ou comment bien l’intégrer dans votre stratégie.

(*) Etude menée en 2014 sur autant d’hommes que de femmes dans les pays suivants : États-Unis, Royaume-Uni, Pays-Bas, France, Chine, Singapour, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Danemark, Belgique.

 

Client ROPO et smartphone - Xl Soft
Source : http://www.digitaslbi.com/connectedcommerce2014

 

Ceci pourrait vous intéresser.

3 commentaires sur “Le smartphone révolutionne le comportement d’achat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *