Comment mettre en scène les produits en vitrine?

Concevoir-une vitrine-partie-3-xl-soft

Concevoir une vitrine de magasin (3)

 

Nous continuons notre thématique « Concevoir une vitrine de magasin ». Comment mettre en scène les produits en vitrine ? Aujourd’hui nous allons nous concentrer sur les principes de réalisation de vitrine dans ce volet.

Vous pouvez également consulter les étapes précédentes :

 

Un client sur trois entre parce qu’il a été séduit par la vitrine !

 

Pour le commerce de détail la vitrine est le premier contact du client avec le magasin. Elle répond donc à une nécessité incontournable et il est essentiel d’y prêter une attention quotidienne.

Le choix des produits que l’on y placera doit correspondre à une idée que l’on veut faire passer (le thème), être cohérent commercialement (le moment), et bien entendu être harmonieux (le visuel).

 

Le thème pose les fondations de la vitrine

 

Le thème

La vitrine crée une ambiance, attise la curiosité et incite à entrer. Il est inutile et même contreproductif d’essayer de mettre en vitrine un échantillon de toute votre offre commerciale.

Une vitrine ne sert pas à tout exposer.

Avant tout, il  vous faut commencer par déterminer le thème de votre vitrine et sélectionner les produits qui le serviront, en gardant bien à l’esprit la cible de la vitrine, le client type visé. N’hésitez pas à relire ce que nous écrivions à ce sujet dans le volet précédent.

 

Le thème est déterminé par l’actualité commerciale et/ou évènementielle (Noël, Pâques…). Sa mise en place nécessite un travail prévisionnel permettant de repérer les moments importants dans l’année et d’organiser le travail en conséquence. L’anticipation des différents évènements devrait permettre, à terme, de créer une réelle identité pour la boutique.

Rappel : afin de ne pas rater de ventes ni de créer d’insatisfaction il est indispensable de s’assurer que le stock des produits présentés soit suffisant.

Le décor va de pair avec le thème produit.

En fonction du thème choisi vous pourrez accessoiriser la vitrine de manière anecdotique ou plus prononcée. L’exercice n’est pas simple. Séduire par l’ambiance sans donner une place trop importante au décor. Tout est une question d’équilibre. Attention à l’effet de cannibalisme d’un beau décor qui risquerait de détourner l’attention des acheteurs.

Le principe est néanmoins le même pour tous les commerces : raconter une histoire. Elle doit-être belle pour que le passant ait envie de rentrer dans le magasin tout de suite. S’il est hésitant et qu’il passe son chemin, c’est perdu, le charme agira ailleurs, dans un autre commerce.

 

 

Principes

 

Créez un effet volume

La première des règles est celle du volume.

On travaillera toujours autour d’un axe vertical et dans une direction précise. Schématiquement, la structure d’une vitrine est une pyramide dont l’axe est excentré suivant la direction que l’on souhaite lui donner. Cette structure pyramidale est la plus courante et fonctionne parfaitement.

Gestion-de-la-vitrine-en-pyramide

L’impression de mouvement est fondamentale : on l’imprimera idéalement dans les esprits par une déclinaison de volumes de différentes hauteurs.

Sur le schéma ci-contre, les produits seront présentés sur des plots.

Le nombre de produits ne doit pas être important, et si possible, impair. Dans le schéma ci-dessus, on peut imaginer des groupes de produits travaillés également en pyramide, en reprenant la logique des volumes tout en utilisant la profondeur des plots. Tous les produits sont évidemment positionnés sur les plots.

 

Dans le cas d’une grande vitrine, il est préférable de créer plusieurs pôles de produits distincts, plutôt que de chercher à étaler l’ensemble des produits sur toute la longueur.

 

Les contraintes extérieures à prendre en compte

  • L’ensoleillement qui peut troubler la vision et ternir rapidement le décor et les produits exposés.
  • Le recul dont dispose le passant
  • La vitesse de déplacement des passants
  • La taille de la vitrine (profondeur, largeur, hauteur)

 

Il est important de disposer d’un fond de vitrine d’une hauteur minimum d’1m40, de manière à ce que la perspective sur la boutique ne vienne pas perturber l’esthétique de l’ambiance que vous venez de créer.
Ce fond de vitrine peut prendre plusieurs formes : soit un panneau fixe que vous habillez, soit une série de cubes montés en volume, soit des drapés, tissus…fixés en haut et en bas.

 

Gestion-de-l-espace-vitrine

                                                                Vitrine  – vue de dessus

Renouvelez souvent vos compositions.

Au-delà de 5 passages devant une vitrine, le message se dilue, diminue. C’est du déjà vu… La durée de vie d’une vitrine est donc d’environ quinze jours et ne doit pas excéder un mois sauf cas spécifique, selon les secteurs d’activité. Il faut constamment créer l’évènement pour raviver l’intérêt des passants. D’où l’intérêt de planifier en amont son calendrier de rotation des vitrines.

 

Choisissez la bonne couleur

Attention à l’association des couleurs et des matières. En effet, la tonalité générale de la vitrine est très importante : elle ne doit pas être trop agressive (ou alors dans un but bien précis) ni trop fade.

La règle d’or est de travailler avec 3 couleurs.

Mais bien sur vous pouvez utiliser une seule couleur avec toutes ses nuances.

 

Colorama du choix produit vitrine

 

Mettez en lumière

L’éclairage joue un rôle important. Il contribue fortement à la réussite de votre vitrine. La lumière attire l’attention du client et guide son regard sur les articles, l’incite à entrer dans l’espace de vente.
Il est utile de disposer de spots directionnels permettant d’accentuer l’effet de contraste entre les volumes, les ombres et la lumière.

 

 

Harmonisez l’étiquetage

Afficher les prix est une obligation légale.

On évitera de mettre les prix directement sur les produits. Certaines boutiques le pratiquent encore, heureusement c’est de plus en plus rare ! On préfèrera plutôt un petit chevalet en carton ou en plexiglas par exemple, sur lequel on inscrira lisiblement la composition de la vitrine article par article : désignation et prix.

Il est important de garder la même logique pour le positionnement des chevalets. Si vous positionnez les chevalets à droite des pôles produits, faites le sur l’ensemble des vitrines. De même, mettez-les bien parallèles à la vitrine. Cela jouera sur l’appréciation générale de la vitrine.

Vitrine-vue-de-dessus

 Soignez la présentation

La vitrine doit être d’une propreté irréprochable.  Il faut soigner la touche finale et ne pas négliger les petits détails. Ce sont eux qui feront la différence avec la vitrine d’un concurrent.

 

 

Quelques conseils supplémentaires

 

A éviter absolument

  • Coller des affiches sur la vitre
  • Un éclairage insuffisant
  • Laisser des produits emballés
  • Présenter des produits non disponibles en magasin
  • Laisser des produits décolorés et abimés

A faire pour chaque réalisation de vitrine

  • Ambiance adaptée  au client type
  • Ambiance de saison
  • Décor adapté au thème choisi
  • Offre lisible
  • Éclairage dirigé sur les produits
  • Équilibre général de la composition
  • Vitrine propre
  • Prix
  • Fil rouge commercial

 

Vitrine-schéma-pyramidal

 

Voici donc une approche globale qui vous donnera des pistes sur la mise en scène des vitrines. Nous avons sélectionné quelques vitrines construites sur le schéma pyramidal pour conclure.

Vous pouvez bien-sûr également suivre notre tableau Idées vitrines sur Pinterest.

 

 

 

 

Ceci pourrait vous intéresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *